1 2

Halte aux cyclistes sur... les trottoirs

publié le 22/10/2014
Source : Article du journal L'Union

Des commerçants, et le n°1 de l'UCIA en tête, poussent un vrai coup de gueule contre les vélos qui rasent les piétons en ville.
Idem pour le double sens en zone 30 qui ne passe toujours pas.

Il y a peu, un homme de 69 ans a été heurté par un cycliste qui évoluait sur les trottoirs en ville.
Aussi, le sang de Bruno Forget, directeur de l’UCIA (Union commerciale industrielle et artisanale) n’a fait qu’un tour, d’autant qu’il a été sollicité à maintes reprises par des commerçants déplorant cet état de fait. « Ça suffit avec les cyclistes, que j’aime beaucoup par ailleurs. Certains ont une attitude dangereuse vis-à-vis des piétons et des consommateurs sortant des commerces. Ils prennent les trottoirs pour une piste qui leur appartient.
Quasi quotidiennement, ce problème revient à mes oreilles », explique Bruno Forget, qui apprécie la petite reine. Preuve en est puisqu’il a fait installer des parcs à vélos au Capitole à l’occasion des dernières foires.
Il souhaite qu’une véritable politique de sécurité et de circulation soit efficiente et qu’on sanctionne les digressions au code de la route.
Le message est également relayé par l’adjoint au commerce, Ludovic Chassignieux, lui-même deuxroues occasionnel : « J’en appelle au civisme car la mise en danger des piétons est effective. Imaginez un col du fémur cassé, ça peut avoir des conséquences dramatiques pour une personne âgée. »
Sitôt ce petit coup de gueule passé à l’encontre des ayatollahs des rayons squattant les trottoirs, un autre sujet revient alors sur le tapis : le double sens de circulation qui fait cohabiter mais surtout se croiser autos et vélos. Symbolique du bien vivre ensemble. Mouais…
Là également, la pilule passe mal.
« Halte au non-sens du double sens », scande le directeur de l’UCIA, dont le message n’est point isolé, preuve en est lors des réunions de quartiers et autres permanences des élus. Si effectivement la loi permet aux cyclistes d’emprunter  le contresens de circulation (lire par ailleurs), cette règle reste toujours incompréhensible pour les automobilistes, notamment lors des saisons offrant une luminosité entre chien et loup.
Même si par définition c’est un droit en zone 30, nombreux sont les automobilistes à souhaiter qu’une disposition soit prise par la Ville, bref, qu’un arrêté municipal soit signé. Même si ça n’est pas la priorité en ce moment au regard des très lourds dossiers à gérer.
Et Bruno Forget d’en remettre une louche en guise de conclusion : « C’est anxiogène, il faut faire évoluer les textes et proposer une politique coercitive pour sanctionner l’emprunt de ces contresens. Un jour, il sera trop tard, il y aura un gros souci, voire un drame qui fera la une de L’union. »

DAVID ZANGA

 

UCIA Expos ToutChalons.com Office du Tourisme de Châlons-en-Champagne CCI de Châlons-en-Champagne Cités en Champagne Ville de Châlons-en-Champagne Le Capitole en Champagne Marne Live La Comète, scène nationale de Châlons-en-Champagne
MENU