l’office de tourisme mène bien sa barque

publié le 29/04/2017
Source : Journal l'Union du 29/04/17

Châlons La structure qui bat encore un record de fréquentation fait le plein de nouveautés pour la saison.  

L’ancien maire Bruno Bourg-Brocq se souvient sans nostalgie de l’office de tourisme des années 1995 « petit, sans prestation commerciale, avec peu d’activités ». Lors de l’assemblée générale de l’association, il a salué « la transformation complète » et le travail accompli. Et ça n’est pas fini.

 

18 495

C’est le nombre de passagers qui sont montés à bord des quatre barques de l’office de tourisme l’an passé. Un record, pour la septième année consécutive. Une belle hausse, 15 %, qui prouve « qu’il fallait que Châlons ose et que c’est une réussite », dit Jean-Marie Dérouard, président de la structure associative. Oser, c’est proposer un concept – les Métamorph’eau’ses – qui n’existe « nulle part ailleurs » et investir pour qu’il prospère. Ainsi en est-il de la quatrième barque livrée en juillet 2016, un investissement de 72 514 €, ou de la mise aux normes des trois autres bateaux pour 58 384 €.

 

3

Le 10 juin sera officiellement lancée la troisième saison des Métamorph’eau’ses, lors d’une grande soirée festive avec un spectacle place Monseigneur-Tissier, avec toujours plus de sons et de lumières. La façade ouest de la collégiale Notre-Dame-en-Vaux et le pont Putte-Savatte seront rhabillés d’un véritable spectacle, tandis que la façade arrière de la préfecture, le pont des Viviers et le quai des Arts seront mis en valeur grâce à de nouveaux éclairages.

 

0

Tout ça, c’est bien joli mais ça fait du bruit, râlaient certains riverains qui devaient supporter la musique toute la soirée. Alors cette année, c’est objectif zéro nuisances sonores. « Le son sera totalement embarqué grâce à un système d’émetteur-récepteur, pour satisfaire à la fois les passagers et les riverains », explique le président de l’office de tourisme.

 

4,5/5

C’est la note donnée par les internautes de TripAdvisor aux balades en barque. Si elles sont le produit phare de la ville, les autres activités ne sont pas oubliées. Le petit train a attiré 2 490 personnes en 2016, les vélos et segway ramené 2 598 € de chiffre d’affaires et 482 personnes ont visité les caves Joseph-Perrier. Globalement positif, mais les groupes ont tendance à se faire moins nombreux. Une dynamique à booster en inscrivant Châlons dans de plus en plus de catalogues touristiques pour en faire « une vraie destination et non plus un lieu de passage », explique Bruno Bourq-Brocq.

 

62 %

Le site internet de l’office de tourisme n’a pas été rénové pour rien en 2015. Il a vu sa fréquentation augmenter de 60 %, avec plus de 148 000 visiteurs, une hausse qui concerne aussi la page Facebook et son audience totale de plus d’un million de personnes. Et la toile châlonnaise va continuer de s’étendre. Depuis la semaine dernière, la billetterie des activités est accessible en ligne et les « premiers retours sont positifs ». Pour parfaire l’offre numérique, une application liée aux Métamorph’eau’ses va être mise en place, qui proposera un circuit pédestre autour de la balade aquatique, explications incluses.

 

30 091

Revers de la médaille d’or du web, il y a eu un peu moins de monde pour se présenter physiquement à l’accueil de l’office de tourisme et acheter les produits proposés, 30 091 personnes, soit 183 de moins que l’an passé. Qu’à cela ne tienne, l’équipe a la solution : renouveler la boutique et la rendre plus moderne, avec des écrans et des bornes interactives.

Toute cette énergie pour une même idée, conclut Jean-Marie Dérouard, « qu’à défaut d’être grande, Châlons soit grandement reconnue ».

UCIA Expos ToutChalons.com Office du Tourisme de Châlons-en-Champagne CCI de Châlons-en-Champagne Cités en Champagne Ville de Châlons-en-Champagne Le Capitole en Champagne Marne Live La Comète, scène nationale de Châlons-en-Champagne
MENU