1 2

Les soldes d’été, un branle-bas de combat bien préparé

publié le 24/06/2015
Source : Article du journal L'Union

Les commerçants du centre-ville sont très organisés pour les soldes, mais ne veulent pas prendre le risque de jouer les Nostradamus… 


Nouvel étiquetage, rangement des vêtements par catégories, parfois même réorganisation du magasin… Pour les commerçants du centre-ville de Châlons, les soldes ne commencent pas quand les chasseurs de bonnes affaires arrivent, mais bien la veille ou l’avant-veille. « J’ai commencé à préparer la boutique dès lundi, tranquillement, pour que tout soit prêt le jour du lancement des soldes », explique Natacha Nicaise, gérante du magasin pour enfants Lou Little, place de la République.
Idem du côté de Christian Godard, propriétaire du magasin Au bon diable, qui va même jusqu’à fermer sa boutique pendant deux jours, avant chaque période de soldes : « On fait beaucoup de changements dans le magasin, donc ça prend du temps, on mobilise tout le personnel. Il faut réorganiser le stock par type de vêtement et par taille, on ne se préoccupe plus de l’esthétique du magasin pendant quelque temps, c’est une question de merchandising : il faut que les clients puissent s’y retrouver facilement. On a terminé en début d’après-midi mardi, comme ça les employées peuvent se reposer avant de commencer à huit heures au lancement. »
Du côté des pronostics sur les résultats des semaines à venir, on préfère ne pas trop se mouiller, à l’image d’Isabelle, responsable de la boutique Julie & Co : « C’est de plus en plus difficile de prévoir si ça va bien se passer. C’est très dépendant de la météo, s’il ne fait pas beau, ça nous plombe tout de suite. Les dernières soldes avaient commencé le jour de l’attentat de Charlie Hebdo, donc c’était vraiment très bizarre, et ça n’avait pas bien marché. Depuis quelque temps, on a aussi remarqué un phénomène assez étrange : toutes nos clientes se disent qu’il y a trop de monde le premier jour. Du coup, les soldes ne commencent vraiment que le deuxième jour, en décalé par rapport au lancement. »
Julian Lochard, gérant de la boutique de décoration Ambiance et styles, se montre un peu plus audacieux : « Les soldes nous permettent toujours de faire place nette, pour pouvoir proposer de nouvelles choses. Je suis plutôt optimiste. Même si la période n’est pas aussi critique pour un magasin de décoration que dans le domaine des vêtements par exemple, ça reste un moment important car il y a beaucoup de passage en ville. »
 


Sylvain Mionnet

UCIA Expos ToutChalons.com Office du Tourisme de Châlons-en-Champagne CCI de Châlons-en-Champagne Cités en Champagne Ville de Châlons-en-Champagne Le Capitole en Champagne Marne Live La Comète, scène nationale de Châlons-en-Champagne
MENU